Menu de navigation

Histoire

imprimer Enregistrer au format PDF

Faisant partie d’Allauch, presque depuis toujours, Plan de Cuques était un lieu-dit qui ressemblait à un village et dont l’origine du nom, la plus souvent fournie en vieux provençal « Plan dei Cuco », signifiait plateau ou plaine des tas, des meules de blé notamment, vue son activité agricole.

Plan de Cuques au XVIIIe siècle

La Commune a été créée en 1937 par le démembrement de la Commune d’Allauch.

L’histoire de Plan de Cuques est récente. De ce fait, elle possède un patrimoine architectural restreint au Moulin de Pain Blanc (moulin à vent construit autour des années 1700), et à l’ancien cimetière (1802).

Mais il faut également signalé que le territoire de notre commune a été habité par l’homme dès la préhistoire. Nos ancêtres du néolithique supérieur résidaient,parmi d’autres abris naturels à la Baume Sourne,au valon de Gages et dans les grottes des collines du quartier de la Montade.

Ce dernier abri, depuis 1937 ,sur le territoire de Plan de Cuques a donné son nom à une période préhistorique:le « Montadien ». Surtout, il nous a livré un crâne de femme datant de 4000 ans, appelé « la Montadienne » et familière aux anthropologues et paléontologistes du monde entier.

Le Montadien est un faciès du Mésolithique provençal.

Il est illustré par plusieurs sites dans les Bouches-du-Rhône notamment à Plan de Cuques

Depuis la désignation, en 1937, de Jacques FIGON en tant que Président de la délégation spéciale de la nouvelle commune de Plan de Cuques, six maires se sont succédés pour présider les intérêts de la commune.

PNG - 370 ko